Ville de l'Épiphanie
Accueil   |    Découvrir

Logo

Description de l'emblème

L'étoile

Une étude approfondie des éléments en place, les armoiries de style héraldique traditionnel, la devise latine Vidimus stellam, et le nom de la ville, imposent d'emblée le choix à faire : l'étoile qui apparaît déjà dans les armoiries actuelles, qui fait partie de la devise et qui est inhérente à la mythologie et aux croyances en regard de l'événement religieux qu'est L'Épiphanie, parce qu'elle peut être à la fois symbole de lumière et de durée, parce qu'elle est l'esprit et la matière et parce qu'elle situe aussi bien qu'elle indique la direction à prendre.

 

L'étoile à huit branches

Le huit est universellement reconnu comme le nombre de l'équilibre cosmique. Entre autres, pour les chrétiens, si le chiffre 7 est surtout le nombre de l'Ancien Testament, le 8 correspond au Nouveau. Il annonce la béatitude du siècle futur, l'ère future éternelle et nous renvoie par le fait même au nom de la ville.             

Le traitement graphique choisi en est un qui remplit l'espace et l'aère en même temps, qui joue de la transparence et de la solidité. Bien ancrée dans la réalité, l'étoile n'est pas fermée. Les lignes qui la composent, dessinées en s'élargissant, lui donnent un mouvement ascendant donc dynamique, un envol.

 

Les couleurs

Pour ne pas rompre avec la tradition, l'étoile sera jaune sur fond blanc ou bleu. Elle sera utilisée seule parce qu'elle se suffit à elle-même, ou accompagnée simplement du nom de la  ville. Sa signification, simple ou complexe, et son mouvement en font un élément visuel parfaitement lisible par tous. Cette image de marque est moderne et concorde parfaitement avec le dynamisme de la ville, mais elle demeure traditionnelle et donc tient compte de son passé.

 

Nos armoiries

Quant aux armoiries dont la devise est "Vidimus Stellam" "Nous avons vu l'étoile"      

 

 

 

 

La meule du moulin

La meule de moulin évoque le moulin des Messieurs de Saint-Sulpice qui s'élevait dans leur seigneurie. Elle symbolise l'activité agricole de L'Épiphanie.

 

Poisson

Le poisson achigan symbolise la rivière au même nom qui contourne L'Épiphanie autrefois nommée le "Bourg L'Achigan".            

 

Roue du moulin à aube

La roue à aube signale l'ancienne vocation industrielle de L'Épiphanie.

 

Couronne

Les trois couronnes rappellent le souvenir des trois rois mages, Gaspard, Balthazor et Melchior.

 

Étoile

L'étoile de Bethléem représente les trois rois mages, elle rappelle les Messieurs de Saint-Sulpice.

 

Lignes horizontales et verticales croisées

Les lignes symbolisent l'intersection des chemins de fer du Canadien National et du Canadien Pacifique.

 

Les anges

Les anges, annoncèrent au monde la naissance d'un Dieu Sauveur, guidèrent les trois rois mages vers l'Enfant Divin.

 

D'où vient le nom de L'Épiphanie

La Paroisse de L'Épiphanie et, beaucoup plus tard la Ville de L'Épiphanie, reçut son nom du fait que le procureur des Messieurs de Saint-Sulpice venait chaque année recevoir les cens et rentes seigneuriaux le jour des Rois, d'où l'appellation de L'Épiphanie.

 

Une devise : " VIDIMUS STELLAM "

La devise qui se traduit par " Nous avons vu l'Étoile " figurait dans les anciennes armoiries de L'Épiphanie et a été conservée dans les nouvelles, à causes de son actualité par rapport à l'étoile des armoiries; l'étoile qui représente le Christ nouveau-né, et aussi, par rapport aux trois couronnes, emblèmes des Rois Mages, en souvenir desquels la municipalité de L'Épiphanie a été nommée.